fbpx

Comment être chauffeur VTC ?

Suivre une formation VTC

Il faut savoir que pour être chauffeur VTC, il faut passer deux examens ; un examen théorie et un examen pratique. Concernant l’examen théorique, elle comporte généralement sept épreuves, sous forme de thèmes, dont la réglementation des transports, la sécurité routière ou encore une épreuve de compréhension du français et de l’anglais. Il s’agit là d’un examen très sérieux et très bien encadré.

formation vtc en ligneKing-Academy peut vous aider

Toutes les informations nécessaires permettant de répondre aux différentes questions de cet examen théorique peuvent être trouvées sur Internet ou dans des livres. Par ailleurs, même si ce n’est pas obligatoire pour pouvoir passer l’examen, il est recommandé de suivre une formation VTC, comme celle que nous proposons sur King-Academy. Le contenu de notre formation VTC répondra à la question « comment être chauffeur VTC » et vous permet de bien vous préparer à l’examen.

Comment être chauffeur VTC : Critères et conditions

Tout d’abord, il convient tout de suite de noter que pour être chauffeur VTC, il n’est pas obligatoire d’avoir le baccalauréat, d’avoir fait des études ou d’avoir suivi une formation spécifique (bien que ce dernier soit fortement recommandé).

Les conditions pour être chauffeur VTC

Mais alors, quelles sont les conditions à remplir pour être chauffeur VTC ? ? Et bien, d’abord, il faut naturellement avoir le permis ; depuis trois ans au mois. Ensuite, il faudra passer un examen, composé d’une épreuve théorique et d’une épreuve pratique. Il faut également avoir un casier judiciaire vierge, ou plus précisément, ne pas avoir fait l’objet d’une interdiction de gérer une entreprise, d’une condamnation pour délit ayant pour effet un retrait de la moitié des points du permis, ou encore d’une condamnation pour avoir conduit un véhicule sans permis. Enfin, il faut présenter un certificat médical témoignant de votre aptitude à la conduite

Les critères touchant au véhicule utilisé comme VTC

Pour pouvoir exercer le métier d’un chauffeur VTC, il faut aussi naturellement disposé d’un véhicule, possédé ou loué, qui remplit un certain nombre de critères. D’abord, le véhicule en question doit avoir entre 4 et 9 places (avec 4 portes minimum), y compris la place conducteur. Ensuite, le véhicule ne doit pas avoir plus de 6 ans, avec une longueur minimale de 4,50 m est une largeur minimale de 1,70 m. Enfin, la puissance du moteur ne doit pas faire plus de 120 ch. Il convient de signaler que pour ne pas être sanctionné, un véhicule VTC doit obligatoirement souscrire à deux sortes d’assurances, dont une assurance de véhicule, couvrant le transport tarifé de personnes, et une assurance dite « de responsabilité civile professionnelle ».

Obtenir la fiche pratique détaillée