fbpx

Chauffeur VTC : Quand se verser un salaire ?

De plus en plus de personnes se lancent actuellement à suivre une formation pour devenir chauffeur VTC ou Véhicule de tourisme avec chauffeur. À cet effet, elles peuvent créer leur propre société pour travailler à leur compte ou intégrer une entreprise VTC. Toute peine mérite salaire, et on travaille généralement pour gagner de l’argent. Vous venez de monter votre société et vous allez vous demander quand commencer à se verser une rémunération. La réponse dans notre guide.

salaire chauffeur vtc

Les différents types de rémunérations d’un chauffeur VTC

Avant de savoir à quel moment se verser un salaire, il est important de comprendre que quand on est chauffeur VTC, on distingue plusieurs moyens de s’en procurer. Ceux-ci varient suivant la situation personnelle : le statut juridique, le statut du chauffeur (dirigeant, employé ou autoentrepreneur), etc. Il est même possible d’en déduire différentes appellations. Un chauffeur VTC peut gagner à cet effet, en travaillant, un salaire, une rémunération, des dividendes ou également un compte courant d’associé.

En cas de chômage

Lorsque vous êtes au chômage, il est préférable de ne pas se verser de salaire. À ce moment-là, vous touchez vos allocations de chômage. Sinon, vous ne pourrez plus en toucher, et vous serez contraint de cotiser pour la retraite. Il faut également penser à payer les charges sociales, qui se révèlent plus lourdes en opérant en SASU qu’en EURL. Ce sera mieux dans ce cas d’agrandir votre business en réinvestissant tout le gain au sein de votre entreprise de VTC.

Le VTC en tant que source de revenu secondaire

Vous travaillez en tant que chauffeur VTC et vous en faites votre activité secondaire ? À ce titre, vous percevez d’autres revenus. Il est plus judicieux d’utiliser les bénéfices obtenus dans le transport privé pour faire développer votre activité principale. Les dividendes générés à la fin de l’année seront plus rentables.

Le VTC en tant que source de revenu principal

Dans cette option, se verser un salaire est obligatoire, ne serait-ce que pour réduire la fiscalité.

Les conseils pour se verser un salaire

Lorsque le chauffeur œuvre dans une société VTC, il percevra un salaire proprement dit. C’est différent et plus compliqué dans l’autoentreprise.

En autoentrepreneur

En tant que dirigeant, que ce soit d’une société ou d’une Société à action simplifiée universelle (SASU), le chauffeur VTC recevra une rémunération. Une meilleure stratégie devra être mise en place puisqu’il y a de nombreux facteurs qui entrent en jeu, si l’on ne parle que des charges sociales à payer, des impôts, etc.

L’idéal sera d’intégrer les dépenses personnelles, comme les transports, les loyers, les restaurations ou la connexion internet, dans les frais de la société afin de minimiser la base imposable. Il vaut mieux se verser un montant raisonnable dans un premier temps pour profiter de la couverture de la sécurité sociale, récupérer la TVA, diminuer les charges sociales et pouvoir cotiser pour la retraite.



Laisser un commentaire