Actuellement, il existe plus de 30 000 chauffeurs VTC dans l’hexagone. Le métier de chauffeur VTC consiste à transporter des clients dans un véhicule de luxe en contrepartie d’une rémunération. Cependant, le VTC est complètement différent du taxi. L’activité VTC continue de se développer dans les grandes villes de France comme Toulouse, Paris, etc. Si vous voulez devenir VTC cette année, cet article est fait pour vous. Nous allons vous dévoiler aujourd’hui les critères essentiels pour devenir VTC.

Les conditions d’éligibilité pour devenir chauffeur VTC

Il existe effectivement plusieurs conditions pour exercer le métier de chauffeur privé VTC. Vous devrez entre autres être titulaire d’un permis B depuis au moins trois ans. Votre casier judiciaire (notamment le bulletin numéro 2) devra être vierge. Vous devrez aussi avoir une connaissance approfondie en matière de prévention et secours civiques. Pour être chauffeur VTC, vous devriez avoir exercé le métier de chauffeur professionnel dans le domaine du transport depuis un an ou plus.

Les qualités nécessaires pour être chauffeur VTC

Si vous voulez être un chauffeur VTC, vous devriez aimer rendre service aux autres et mettre une tenue soignée. Vous devriez être disponible et avoir le sens de l’initiative. La conduite devra être avant tout une passion pour vous. Si vous aimez chouchouter votre auto en le transformant en un véritable espace de haut standing, ce métier vous est destiné. Un bon chauffeur VTC devrait connaitre en détail la ville où il compte exercer.

Suivre une formation pour passer l’examen

Pour être chauffeur VTC, il faudrait suivre une formation afin de décrocher une autorisation d’exercer. King Academy est disposé à vous accompagner dans cette tâche. Nous vous proposons effectivement des sessions de formation en journée ou en soirée selon votre disponibilité. Nos formateurs disposent des compétences et de tous les savoir-faire nécessaires pour développer vos compétences. À titre d’information, sur nos 1560 stagiaires formés, 93 % ont réussi l’examen VTC.

Déroulement de l’examen

Avant l’examen VTC, vous devrez au préalable vous inscrire à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA). L’examen proprement dit se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique. La partie théorique comprend des QCM sur 7 thèmes, dont la sécurité routière, la réglementation du transport public, la maitrise du français et de l’anglais, etc. Une fois admis à l’épreuve théorique, vous pourrez poursuivre et passer à la partie pratique. Cette partie consiste à transporter des personnes dans le cadre du VTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *