fbpx

Comment être VTC ?

Comment être chauffeur vtc

Les plus du VTC

En exerçant dans le domaine du VTC, vous prodiguez un soin particulier à vos clients. En conséquence, vous devrez avoir un véhicule de qualité et avoir suivi une formation pour savoir comment être VTC. Vous serez également équipé d’un dispositif électronique pour vous permettre de lister vos courses et vos trajets. Généralement, les voitures VTC sont d’une ancienneté de moins de 6 mois, sauf dans le cas où il s’agit d’une voiture de collection. Le nombre de places maximal dans la voiture que vous pouvez conduire dans le cadre de votre activité de chauffeur privé est limité à 9 places (conducteur compris). C’est-à-dire que vous serez parfois sollicité pour des voyages en groupe ou en famille.

Comment être VTC : les procédures à suivre

La question dont nous attendons la réponse désormais c’est « comment être VTC ». Bien entendu, cela requiert avant tout une formation et une approbation de l’État.

Passer un examen auprès de la CMA (Chambre de métiers de l’Artisanat)

L’examen dure 3 h 50, divisé en deux parties comportant un QCM (question à choix multiples) et un QRC (questions à réponses courtes).

L’épreuve compte 7 modules dont la réglementation des transports, la sécurité routière, la gestion d’entreprise, la compréhension de la langue française et anglaise, le développement commercial et la réglementation nationale des VTC.

Il vous est possible de suivre un cours à propos du métier de VTC auprès de différentes institutions qui proposent des formations spécialisées dans le domaine comme King Academy. Cela vous permettra de connaitre toutes les facettes de cette activité à travers l’accompagnement que propose le centre de formation.

Remplir les critères pour obtenir la carte VTC

Une carte professionnelle justifiant l’activité en tant que VTC vous est accordée à la suite d’une requête manuscrite adressée à la mairie du département de votre domicile ou auprès de la préfecture de Paris. Vous recevez cette autorisation d’exercer au plus tard 3 mois après votre demande. Toutefois, avoir validé l’examen ne suffit pas pour obtenir une carte VTC. Vous devez être titulaire d’un permis B de plus de 3 ans. Vous devez également avoir suivi l’enseignement de prévention de secours civiques de niveau 1 et bien entendu avoir passé une visite médicale. En outre, la préfecture vérifie aussi que vous n’êtes pas sujet à une quelconque sanction.



Laisser un commentaire