Vous vous êtes lancé dans le domaine du VTC ? Il faut souscrire une assurance pour exercer le métier dans les meilleures conditions. Cependant, il existe plusieurs offres d’assurance. Pour trouver l’assurance moins chère, vous pouvez suivre les conseils suivants.

Assurance auto pour VTC

Quelles sont les assurances VTC obligatoires ?

Afin d’exercer le métier de chauffeur VTC, vous devez souscrire obligatoirement à 2 types d’assurance. Ce sont notamment l’assurance RC pro VTC et l’assurance auto VTC.

Assurance RC pro VTC

La RC pro VTC est une assurance responsabilité civile qui couvre les risques encourus en dehors de la circulation. En effet, elle protège le chauffeur VTC des préjudices causés à un tiers.

Ces préjudices peuvent être des conséquences financières causées par l’imprudence ou la négligence du chauffeur. Cette assurance peut aussi s’appliquer s’il y a endommagement des bagages. Avec cette assurance, vous n’êtes pas tenu d’indemniser vous-même votre client.

Assurance auto VTC

L’assurance auto VTC, quant à elle, couvre les risques encourus lors de la circulation. Dans ce cas, seule la responsabilité civile est garantie. En effet, vous n’êtes indemnisé qu’en cas d’accident responsable. Par conséquent, vous ne serez pas indemnisé si vous êtes à l’origine de l’accident.

Or, pour avoir une couverture plus complète, vous pouvez choisir un contrat qui propose d’autres garanties contre le vol, le bris de glace, l’incendie, etc.

Comment faire baisser le prix de l’assurance ?

Le prix de l’assurance VTC varie selon les garanties que vous avez choisies, les caractéristiques de votre véhicule ainsi que votre profil. L’âge et le nombre de kilomètres, le lieu de stationnement ainsi que l’utilisation du véhicule influencent aussi le coût de l’assurance VTC. Pour faire baisser le prix, découvrez ces astuces.

Astuces pour obtenir un coût d’assurance moins cher

Pour commencer, il est conseillé de ne pas souscrire de garanties disproportionnées. Sachez que les plafonds trop élevés ne sont pas forcément des garanties de qualité. D’un autre côté, il faut éviter les garanties inutiles. Dans ce cas, il est déconseillé de souscrire une garantie valeur à neuf pour un véhicule âgé.

Pour avoir une assurance VTC moins chère, vous pouvez aussi jouer sur les franchises. En effet, vous pouvez monter vos franchises pour faire baisser le coût total de l’assurance.

D’un autre côté, vous avez la possibilité de renégocier votre contrat avec votre assureur. Ceci est surtout bénéfique si votre bonus malus est au maximum. Dans ce cas, vous n’avez commis aucun accident pendant 2 ans.

Par ailleurs, n’hésitez pas à faire appel à un courtier pour trouver le contrat d’assurance le mieux adapté à vos besoins. Il vous donnera des conseils pratiques en comparant les diverses offres sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *