Depuis quelques années, le nombre de chauffeurs VTC en France connait une forte croissance. Et pour cause, les avantages proposés par cette alternative aux taxis traditionnels sont très attrayants. Elle permet, par exemple, de travailler à son rythme et d’avoir plus de liberté. Face à la montée en flèche de la concurrence, intégrer ce secteur est-il toujours rentable ? Les réponses de King Academy.

Chauffeur VTC en formation à Paris

Salaire d’un chauffeur VTC salarié et indépendant : quelle différence ?

Il existe un écart de différence entre le salaire d’un chauffeur VTC travaillant dans une entreprise spécialisée et d’un chauffeur qui travaille à son propre compte. En effet, ces deux statuts sont entièrement différents.

Le chauffeur VTC salarié

Comme il travaille en CDD ou en CDI dans une entreprise spécifique, le chauffeur VTC salarié reçoit un salaire fixe. Des primes annuelles et des commissions de courses sont déversées à ces professionnels lorsqu’ils sont bien productifs ou lorsqu’ils satisfont leur employeur. La rémunération d’un chauffeur salarié est déterminée suivant plusieurs critères, notamment l’expérience, l’ancienneté, les créneaux horaires et les différents services proposés. En moyenne, ce professionnel du transport de personne touche entre 1800 et 2500 euros brut par mois. Ce chiffre varie souvent d’une entreprise à une autre. Vous pouvez parfaitement rencontrer des chauffeurs salariés qui gagnent beaucoup plus.

Le chauffeur VTC indépendant

Un chauffeur indépendant peut toucher jusqu’à 4000 euros bruts par mois s’il travaille à raison de 40 heures par semaine. Travailler pendant les week-ends et la nuit s’avère encore plus rentable. Bien entendu, ce chiffre peut diminuer ou augmenter suivant les horaires de travail choisi par le professionnel. Le plus grand avantage de travailler à son propre compte, c’est qu’il est possible de travailler plus et ainsi faire monter son chiffre d’affaires à une vitesse impressionnante.

Les dépenses d’un chauffeur VTC

Le calcul des charges doit se faire si vous tenez à connaitre le salaire net d’un chauffeur VTC. Les dépenses obligatoires dans ce métier sont : l’achat ou la location de la voiture en question, l’entretien et le nettoyage, le contrôle technique, les frais divers (assurance, carburant, repas…) et les coûts de réparations.

L’avantage d’établir un business plan

Il est judicieux d’établir un business plan avant de vous lancer dans ce métier. Ce type de document permet d’avoir une grille tarifaire, de faire une évaluation de la concurrence et de connaitre votre budget d’investissement avec précision.

Les moyens de gagner plus en tant que chauffeur VTC

Devenir chauffeur VTC est toujours aussi rentable qu’avant. À condition de ne pas compter ses heures et d’être un fin stratège. Vous pouvez parfaitement optimiser votre salaire en tant que chauffeur dans le transport privé en choisissant la bonne forme juridique pour votre société (auto-entreprise, EURL…), en ciblant votre clientèle et en visant la rentabilité. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’aides financières de l’ACRE. N’hésitez pas à vérifier votre éligibilité.

Devenir chauffeur VTC est rentable et le restera pendant encore de nombreuses années. Si vous rêvez, vous aussi, d’intégrer ce domaine, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en suivant une formation VTC professionnelle chez nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *