fbpx

Comment obtenir son financement de formation VTC en étant au chômage ?

Ces dernières années, de plus en plus de personnes se lancent dans le business du VTC. Pour commencer, il faut avoir un certain budget afin de financer la formation. Cela ne pose aucun problème si vous êtes un salarié, un demandeur d’emploi ou un travailleur indépendant. Par contre, si vous êtes au chômage, il vous serait plus difficile d’obtenir un financement. Sachez cependant que cela reste possible. Découvrez les options qui s’offrent à vous.

financer sa formation vtc au chomageLes personnes qui peuvent bénéficier du financement de la formation VTC

Les salariés comme les demandeurs d’emploi et les travailleurs indépendants peuvent bénéficier d’un financement pour leur formation VTC.

Les salariés

En tant que salariés avec un an d’ancienneté, vous pouvez demander un congé individuel de formation ou un CIF à votre employeur. Après l’analyse de votre demande, celui-ci peut vous accorder un financement à hauteur de 90 à 100 % pour votre formation VTC. En parallèle, vous pouvez toucher 80 % de votre salaire pendant cette période.

Selon le droit individuel à la formation, un salarié possède 20 heures de formation par an cumulables pendant 6 ans. Pour financer votre formation VTC, vous pouvez libérer vos heures de formation.

Les demandeurs d’emploi

Pour qu’un demandeur d’emploi bénéficie du financement pour sa formation VTC, il faut qu’il adresse sa demande auprès de la structure qui prend en main son reclassement professionnel.

Grâce à la contribution de Pôle Emploi, vous pouvez aussi obtenir un financement. Vous pouvez également adresser une demande de financement au conseil général, si vous êtes un demandeur d’emploi bénéficiant du RSA.

Les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants peuvent obtenir un financement de leur formation grâce à leur compte personnel de formation. Dans ce cas, il faut d’abord payer votre contribution à la Formation professionnelle.

Vous pouvez aussi obtenir un remboursement de vos frais de formation VTC grâce au fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux.

Les recours possibles pour les chômeurs

Dans le cas où vous n’avez pas de travail ou si vous êtes un étudiant, il existe des recours possibles pour bénéficier d’un financement pour votre formation VTC.

Vous adresser à la banque

En effet, vous devez vous adresser à la banque avec un dossier bien fondé. Celui-ci doit comprendre un business plan bien détaillé, des prévisionnels, un devis d’assurance, des relevés d’application et un pitch.

Vous pouvez être confronté à des refus, mais il ne faut jamais abandonner. Ainsi, pour multiplier vos chances, adressez-vous à une banque qui prend en charge les VTC. Ce sont par exemple la BNP Paribas, la Banque populaire, la Société Générale, etc. Pour la somme à demander, ne montez pas en dessus de 20 000 euros.

Vous adresser à l’organisme Adie

Vous pouvez aussi formuler une demande de financement de formation VTC à l’organisme Adie. Il peut vous prêter 10 000 euros. Toutefois, son taux d’intérêt est plus élevé que celui de la banque.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *