Devenir chauffeur VTC nécessite non seulement du temps, mais également de l’argent. Les formations peuvent être assez coûteuses. Toutefois, cela ne devrait en aucun cas vous empêcher de réaliser votre rêve de devenir chauffeur de voiture de transport. En effet, il existe plusieurs solutions de financement auxquelles vous avez droit.

Les différentes solutions de financement pour une formation VTC

Pour pouvoir suivre une formation en chauffeur VTC plusieurs possibilités s’offrent à vous. Les solutions sont, le plus souvent, proposées par le Pôle Emploi. Quelle que soit votre situation ainsi que votre profil, il est possible de bénéficier d’une aide à la formation adaptée à vos besoins. 

Solution pour un demandeur d’emploi avec CRP 

Si vous avez été licencié pour des raisons d’ordre économiques par la CRP ou Convention de Reclassement Professionnel, votre formation chauffeur VTC peut entièrement être prise en charge par Pôle Emploi. Néanmoins, pour pouvoir bénéficier d’un financement complet, vous devez envoyer une demande de prise en charge auprès de la structure de reclassement professionnel en question. 

Solution pour un demandeur d’emploi indemnisé

Si vous êtes un demandeur d’emploi bénéficiant d’une indemnisation, le financement de la formation dépendra entièrement de votre cas. Cependant, le coût de la formation n’est pas entièrement pris en charge et vous devrez compter sur l’aide d’un co-financeur. 

Solution pour un demandeur d’emploi au RSA

Pôle Emploi propose un accompagnement pour les demandeurs d’emploi qui touchent le RSA. Il vous aide à effectuer une demande d’aide financière auprès du conseil général. Ce dernier est libre de vous faire bénéficier ou non d’une aide à la formation. 

D’autres solutions pour obtenir une aide financière 

Il existe d’autres solutions pour obtenir une aide financière et ainsi réaliser votre rêve de devenir chauffeur VTC. Il s’agit de l’Aide Individuelle à la Formation et les allocations fournies par Pôle Emploi pendant une formation. 

L’Aide Individuelle à la Formation ou AIF

L’AIF peut prendre votre formation en charge à 100 %, à condition de remplir certaines conditions. Une partie est payée par les co-financeurs. Le reste est déversé par l’AIF. Tout d’abord, votre plan de financement doit être validé par un conseiller du Pôle Emploi. Afin d’être approuvé, celui-ci doit à la fois être pertinent, cohérent et en accord avec un projet de reprise d’activité. C’est seulement après validation du conseiller que vous pouvez remplir le formulaire de demande d’aide. Ce dernier doit impérativement être remis 15 jours avant le début de la formation. 

La rémunération de formation Pôle Emploi

Enfin, pour pouvoir suivre une formation en vue de devenir chauffeur VTC, vous pouvez toucher une rémunération venant de Pôle Emploi. Dans le cas où vous bénéficiez déjà d’une ARE ou Allocation de Retour à l’Emploi, d’une ASR ou Allocation Spécifique de Reclassement, d’une ASP ou allocation de sécurisation professionnelle, d’une ATP ou Allocation de Transition Professionnelle ou d’autres allocations spécifiques, vous pouvez parfaitement les converser tout au long de la formation. 

Vous savez maintenant quoi faire pour apprendre le métier de chauffeur VTC sans vous ruiner. Afin de devenir un vrai professionnel dans ce domaine, faites le choix d’un centre de formation professionnelle certifié et ayant de l’expérience comme King Academy !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *