fbpx

VTC : Comment réinvestir les gains de sa société

Le VTC ou Véhicule de Transport avec Chauffeur est une activité qui ne cesse de se développer au fil des années. C’est un business qui offre plus de rentabilité que le Taxi. De plus, il est désormais plus facile de créer et développer sa société VTC, surtout via le biais des applications. Il faut juste adopter les bonnes stratégies pour générer des revenus rapidement et régulièrement. Pour y arriver, il est conseillé de réinvestir ses gains dans sa société.

Gain société vtcSe verser un salaire ou des dividendes ?

Quand on vient de débuter son affaire VTC, il est toujours tentant de retirer les bénéfices. Toutefois, si on est en quête d’un meilleur ROI ou retour sur investissement, il faut miser sur une stratégie de réinvestissement. Le principe est très simple. Il est préférable de ne pas se verser un salaire au début, si on a les moyens bien sûr. En effet, dès lors qu’on gagne du salaire, on sera obligé de payer les charges sociales et fiscales. L’astuce consiste à inclure les frais personnels dans les dépenses de la société. On peut citer les transports, le téléphone, une partie du loyer, la nourriture, etc. Il suffit tout simplement de joindre les pièces justificatives nécessaires. Sinon, on a aussi la possibilité de créer une SASU. On pourra ainsi encaisser des dividendes à la fin de l’année. C’est une option très intéressante, notamment pour optimiser la fiscalité.

Investir pour le développement de sa société VTC

Quand on monte une société VTC, il est plus indiqué de ne pas prévoir de salaire, mais des dividendes. Tous les gains obtenus devront être réutilisés pour augmenter la notoriété de son entreprise VTC. C’est la meilleure manière d’obtenir des réservations et d’accroître le rendement. Il est alors important de créer un site Internet et de l’optimiser. Les clients pourront y effectuer des réservations et demander plus de renseignement sur les formules proposées. Les bénéfices peuvent aussi servir à acheter une nouvelle voiture et de recruter de nouveaux chauffeurs. Les véhicules peuvent travailler le jour comme la nuit pour maximiser leur rentabilité. Il est aussi utile de réaliser des campagnes marketing pour faire connaître son entreprise VTC. Aujourd’hui, on peut créer des prospectus, affiches publicitaires, objets personnalisés, publicités sur les réseaux sociaux, etc.

Pour être plus précis, si on arrive par exemple à générer un bénéfice de 15000 euros en une année, on pourra récupérer les 500 euros à titre personnel. Les 10000 euros peuvent être réinvestis afin de développer la société. On arrivera peut-être à gagner deux fois plus de rendement l’année suivante. Or, si on ne fait rien et qu’on utilise l’argent gagné à titre personnel, on risque de faire faillite rapidement. Effectivement, la concurrence dans le domaine du VTC est de plus en plus nombreuse et il importe de se démarquer.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *